ACCUEIL -> BLOG -> 

Les chalets typiques

Les chalets typiques

Quand on arrive dans la région, outre la beauté des paysages et leur vastitude (si, si, c’est un vrai mot !!), ce que moi j’ai remarqué et qui m’a tapé dans l’œil immédiatement, ce sont les petits chalets typiques en bois et toit végétal : un mélange entre chalet montagnard et petite cahute de hobbit sortie tout droit d’un conte fantastique.

Il se trouve que ces toits végétaux étaient déjà utilisés par les peuples du Nord pendant la préhistoire. Vous vous doutez qu’à l’époque, ce n’était pas par souci écologique ni par choix esthétique mais simplement parce que la tourbe, la terre, l’herbe, l’écorce de bouleau étaient des ressources largement disponibles et idéales pour s’isoler du froid.

Au fil des siècles, ces chalets et maisons à toits végétalisés ont accompagné les Norvégiens aussi bien dans les villes que dans les villages. Jusqu’au 18ème siècle les habitations en bois avec toit végétal prédominaient encore, notamment dans les villages. Puis d’autres matériaux plus pratiques ont fait leur apparition et la tradition s’est quelque peu perdue. Dans les villes, au 18ème siècle, la brique a remplacé la tourbe sur les maisons des plus fortunés et les bâtiments publics.  Dans les années 1900, les villages ont également commencé à abandonner le toit végétal au profit de matériaux plus modernes.

Mais au début du 20ème siècle alors que cette tradition commençait à s’évanouir, elle profita d’un soudain rebond. Au fil des années, la volonté des Norvégiens de préserver leur héritage redonna une seconde vie à ces méthodes de construction ancestrales. Après les années 1950, on commença à classer certaines maisons comme monument culturel. Le toit végétalisé était un critère clé pour cette classification mais également une caractéristique très prisée des nombreux propriétaires de chalets de montagne, à travers la Norvège. Beaucoup de ces chalets rachetés à petits prix par les citadins en quête d’un pied-à-terre spartiate dans la nature étaient, à l’époque, de vieilles huttes abandonnées. Les propriétaires de ces chalets ont alors fait le choix pratique, économique et sans doute esthétique de conserver ces toits végétalisés. Aujourd’hui, le toit végétalisé a plus que jamais le vent en poupe : de nombreux nouveaux chalets, bâtiments, habitations sont construits avec ce toit végétal, même dans les villes.

Personnellement, je trouve que ces chalets traditionnels font partie intégrante des paysages et, en plus d’être jolis et de ne pas dénaturer l’environnement, ils racontent une histoire ; une histoire millénaire qui au fil de nos balades, nous fait voyager dans le temps. Certains de ces chalets tombent en ruine, d’autres sont réhabilités, certains sont anciens, d’autres ressemblent plus à des chalets de grands luxe, mais tous ont le charme de la tradition. Il n’est pas rare de voir carrément des buissons ou des arbres pousser sur certains de ces chalets laissés à l’abandon, d’autres servent d’abris aux moutons ou aux randonneurs.

Passer quelques jours dans un de ces chalets typiques, ça vous dirait ?!! C’est possible ! Mais attention, ne vous attendez pas au grand luxe. Seuls certains de ces chalets ont l’eau courante. Beaucoup ont l’électricité mais pas tous ! C’est le prix à payer pour vivre une aventure authentique déconnectée du monde moderne.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PARTAGEZ
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter

Service à la clientèle

Vous désirez communiquer
avec notre service à la clientèle?

Tous droits réservés © 2021 WonderNorway

Propulsé par Collectif WEB